26/09/2016

*** GUERRE ENVERS NOS ANCESTRALES CROYANCES ***

 

*** Théodose 1er... Un Empereur Persécuteur. ***

 

***.....Flavius Theodosius, Augustus, fut empereur romain de l'an 379 à 395 de notre ère. Il se convertit au christianisme sachant qu'il pouvait en tirer profit par l'exploitation de la crédulité naïve du peuple, de ce fait il fut un très fervent et adepte emprunt d'hypocrisie envers cette récente religion venue du moyen-orient et importée par l'immigration juive de l'époque, que les juifs aussi en tirèrent un grand profit. Ces derniers étant tous de grands manipulateurs et ainsi soutirèrent des adeptes de colossales sommes soit de donation ou d'extorsion de fonds. 

***.....A l'époque il y avait à peine quelques décennies que le christianisme était devenu officiellement religion d'état. Et déjà les conséquences furent monstrueuses et catastrophiques pour la tradition religieuse encore bien établie dans l'ancien régime de Rome.

***.....Avec l'intronisation de Théodose en tant qu'Empereur, les choses allaient s'amplifier d'une manière immonde! Théodose 1er fut le dernier régent d'un empire romain encore unifié, mais déjà gangrené. Néanmoins après lui, la scission entre l'empire d'Occident et celui d'Orient fut définitivement instaurée. 

***.....Encouragé par les évêques et les moines de cette nouvelle religion dénommée chrétienne, dont tous étaient issus d'une aristocratie corrompue. Théodose allait mener la politique d'abolition par la force du glaive , la plus répressive jusqu'à ce jour des anciennes Croyances encore avérées aux Dieux des Romains.

***.....Cette politique d'abolition, fut inspirée par une bible juive en parti apocryphe, et prendra une tournure qui sera fatale à l'ancienne et belle religion ancestrale.

***.....Théodose s’appuiera tout particulièrement sur un aspect pseudo légal, et sera soutenu par une juiverie odieuse de la stricte application de ces nouvelles lois qu'il avait instauré avec l'aide des commanditaires Juifs.

***.....Ce fut dès l'an 382, que le nouveau régime déracina la statue de la Déesse de la Victoire implantéeau sénat romain. Le titre de Pontifex Maximus, du grand prêtre, fut aboli et annulé. 
***.....En l'an 383 Théodose fit supprimé le droit d'hériter à tout chrétien qui était retourné à l'ancienne Croyance. Qu'un converti s’aperçoive de toutes les horreurs du christianisme, et qu'il veuille revenir à la religion authentique de ses Ancêtres, était chose absolument interdite. 
***.....Entre 385 et 388, ce monstre de Théodose, obligea la fermeture d'un grand nombre de Temples ancestraux en Syrie et en Égypte. 
***.....Entre 388 et 391, l’empereur et ses moines tortionnaires promulguèrent une loi qu'ils firent appliquer par la force des armes: il fut alors interdit de se rendre aux temples anciens pour vénérer les images des Dieux. Tout sacrifice à une Divinité ancienne était ainsi condamné par la nouvelle loi.

***...... Les juges qui tentèrent de s'opposer à cette loi de l'horreur de ces monstres, furent pourchassés, et on leur imposa une forte amende de 15 livres d'or ainsi que l'obligation de renoncer à leur titre de juge. De ce fait, ils ruinèrent leur carrière. Les gouverneurs qui tentèrent de défendre les gens du peuple furent condamnés à 6 livres d'or et à l'obligation de démissionner de leur fonction. 
***.....En l'an 392, une nouvelle loi chrétienne fut promue: « Toute offrande à une Divinité ancienne devenait un crime d'état et de lèse-majesté. Dans le cas d'une offrande d'encens, l'empereur confisquait à son profit tous les lieux qui avaient été atteints par la fumée de l'encens (turis vapore fumasse), avec des amendes jusqu'à 30 livres d'or et la suppression de tout droit civique pour tout contrevenant. La loi répressive devint totale lorsque ce chien chrétien de Théodose fit interdire même les cultes privés dans les maisons citoyennes. Cette infraction devenait donc passible de la peine de mort ou de l'exil, toute personne qui chez elle faisait une offrande d'encens, allumait une bougie, ou bien donnait des fleurs à une Divinité païenne. La mort ou l'exil pour honorer ses Dieux, voilà encore une fois une belle expression de l'amour typiquement chrétien... « « Comment vous les peuples de ce 21 ème siècle pouvez vous accorder votre crédibilité à la religion chrétienne ??? » » 

***.....Toutes ces lois en faveur de la religion chrétienne (juive) eurent comme seul et unique but l'interdiction absolue de tout pratique reliée au culte de nos authentiques et anciens Dieux.

***.....La grande "intolérance machiavélique chrétienne'' était en marche d'une manière irrémédiable. De nouvelles vagues d'hystéries collectives eurent lieu dans tout l'empire romain, et de très nombreux temples anciens furent à nouveau détruits et leurs fidèles largement persécutés. Certains cas célèbres de cette nouvelle vague d'hystérie chrétienne, furent la destruction des temples de la Déesse Juno Caelestis à Carthage, du Dieu Sérapis à Alexandrie, ou de la Déesse Aphrodite à Constantinople. Non seulement les moines et les évêques encouragèrent Théodose dans ses actions blasphématoires et sacrilèges, mais aussi les grands "penseurs et littéraires à leur solde" Ces monstres de chrétiens qui furent nommés plus tard "pères de l'église" le firent de manière claire et nette.

***.....C'est ainsi qu'une figure chrétienne comme saint-Augustin, ce véritable excrément de l'histoire européenne, n'hésita pas à attester que "le gouvernement de Rome avait secouru l'église en péril (!!!) grâce à des lois très justes et miséricordieuses contre nos Pères ancestraux . Cet abjecte Augustin, fit détruire les images des anciens Dieux ". Oser dire que ce genre de lois chrétiennes étaient "miséricordieuses", relève d'une fourberie sans limite. Quant au fait de dire que l'église chrétienne était menacée, là aussi une hypocrisie criminelle perce au grand jour: Comment peut-on honnêtement parler d'une église chrétienne menacée alors que c'est elle qui menaça et persécuta toute tendance religieuse qui n'entrait pas dans sa mesquine vision religieuse?!...

 

Hathuwolf Harson  revue par Ó Copyright D/2015/04 Arthur WILDSCHÜTZ de METZERT Auteur-Éditeur-Relieur.

Sources:
"Historia criminal del cristianismo", Karlheinz Deschner

"Le conflit du christianisme primitif et de la civilisation antique", Louis Rougier

 téléchargement.jpg

 

 

 

 

12:49 Écrit par Arthur WILDSCHÜTZ dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.