24/08/2017

*** Qui est cette Karmanda ? ***

*** Femme plume – je suis- ***

 

Aussi longtemps,
Trop longtemps
Vous avez cru
À mes joies
À mes tourments
Mais je ne suis que plume
Qui virevolte au vent.

Je vois vos infortunes
Vos soirs au clair de lune
Vos larmes, vos sourires
Je les peins tendrement.
Il y a toujours pire
Quand nu sont les serments.
J’offre quelques costumes
À de fougueux amants

Quelques robes de lune
À Iseult pour Tristan
La viole au troubadour
Quand parfois il nous ment.
Du soleil dans vos brumes
Des larmes en océan.

Ma palette de mots
Est toujours arc en ciel
Je sais peindre la vie
En fiel ou pot de miel.
J’ai de divins pinceaux
Pour vos rêves duos
Mes tisons incendiaires
Cueillis à mes enfers.

Souvent je vous emmène
Là où je l’ai décidé
Envol au septième ciel
Ou abysses in sondés.
Car je sais qu’avec vous, je pourrai tout oser

Poésie ou satire
Erotisme, sensualité,
Critique acerbe
Fable, moralité.
Mais vous parler d’amour
Je sais que vous aimez
Alors j’écris pour vous
Les mots qui vont toucher
Vos âmes ou vos cœurs
En mots peu compliqués
Quand ils sont émotion
Ne sont jamais voilés.

Je ne suis qu’une plume qui virevolte au vent
J’aimerai que mes mots apaisent vos tourments
Montrer la vie si belle, qu’on la prenne pour amant
Je ne suis qu’une « femme plume » ; je vous aime tendrement.

Karmanda Maghi 08-04-15 TDR. ©

20992671_1629266437092382_4684297255991891384_n22.JPG

11:28 Écrit par Arthur WILDSCHÜTZ dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.